QUOI QU'IL ARRIVE

 

Quoi qu'il arrive, n'en faites pas une affaire personnelle" 

 

Ne plus prendre les choses personnellement, c'est en effet retirer à autrui le pouvoir qu'on lui a donné de nous juger, de nous critiquer, de nous nuire. C'est cesser d'attacher de l'importance à l'opinion d'autrui, ne plus dépenser d'énergie à défendre une image idéale de soi contre les critiques, ni à chercher à la nourrir de compliments. Dans la pratique, cependant, prendre tout ce qui nous arrive personnellement est plutôt la norme. La moindre remarque nous vexe, ou nous attriste. Enfant c'est à travers le regard des parents et des adultes que nous nous sommes formés une image de nous-mêmes, que nous avons appris (ou cru apprendre) qui nous étions : "tu es moche", "tu es nul(le)", "tu es lent(e)", etc. Nous avons accepté ces jugements en croyant le point de vue des adultes fiable. Ces qualificatifs ont eu un impact sur nous parce que nous avons donné notre accord à ce qui nous était dit de nous. Adulte, devenu conscient des limites et de la relativité des points de vue de ceux qui nous ont étiquetés, il nous revient de briser les accords qui nous limitent et nous rendent dépendant de l'opinion d'autrui. De même, il nous revient de conclure l'accord de ne plus accepter, en les prenant personnellement, les opinions et jugements d'autrui qui ne reflètent le plus souvent que le point de vue faussé de ceux qui les émettent.

 

9 votes. Moyenne 3.89 sur 5.

MEMORY peintures et croquis Les trésors de bobby lisa Chez Mamytine Toulouse la ville rose Votez pour ce site au Weborama

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site