Les trois principes

 

L’hermétisme fait remonter l’origine première de toutes choses à une radiation qui par simultanément de partout : C’est  La LUMIERE infinie, l’Aor Ensoph des kabbalistes.

 

Cette lumière créatrice émane d’un centre qui n’est localisé nulle part, mais que chaque être retrouve en lui-même.

Envisagé dans son unité omniprésente, ce Centre est la source de toute existence, de toute pensée et de toute vie.

Il se manifeste dans les être comme le foyer de leur énergie expansive, laquelle se rapporte à un feu interne, qui serait entretenue par ce que les alchimistes appellent leur Soufre.

 

Or l’ardeur centrale résulte pour chaque être d’une réfraction en lui de la lumière ambiante, laquelle est avide de pénétrer les corps et représente les influences qui s’exercent sur eux de l’extérieur.

 

Ainsi la LUMIERE-PRINCIPE se manifeste par rapport aux être sous deux aspects opposés : Elle converge vers leur centre sous le nom de Mercure puis elle rayonne de ce foyer radical à titre d’émanation sulfureuse.

 

Le MERCURE fait donc allusion à ce qui entre et le SOUFRE à ce qui sort ; mais entrée et sortie supposent un contenant stable, lequel correspond à ce qui reste le SEL

7 votes. Moyenne 3.29 sur 5.

MEMORY peintures et croquis Les trésors de bobby lisa Chez Mamytine Toulouse la ville rose Votez pour ce site au Weborama

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×