Kiu-pai

 

En soixante années de vie, Kiu-pai-u changea soixante fois d'opinion. Cinquante-neuf fois il avait cru fermement posséder la vérité, cinquante-neuf fois il avait soudain reconnu qu'il était dans l'erreur. Et qui sait si sa soixantième opinion, avec laquelle il mourut, était mieux fondée que les cinquante-neuf précédentes? Ainsi en arrive-t-il à tout homme, qui s'attache aux êtres en détail, qui cherche autre chose que la science confuse du Principe. Les êtres deviennent, c'est un fait; mais la racines de ce devenir est invisible. De sa fausse science de détail, le vulgaire tire des conséquences erronées; tandis que, s'il par-tait de son ignorance, il pourrait arriver à la vraie science, celle du Principe, de l'absolu, origine de tout. C'est là la grande erreur. Hélas! peu y échappent... Alors, quand les hommes disent oui, est-ce bien oui? quand ils disent non, est-ce bien non? Quelle est la valeur, la vérité, des assertions humaines?.. L'absolu seul est vrai, parce que seul il est.

4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

MEMORY peintures et croquis Les trésors de bobby lisa Chez Mamytine Toulouse la ville rose Votez pour ce site au Weborama

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×